Comment savoir si mon chat a des tiques ? Comment les retirer ?

Plus rares que les puces, mais beaucoup plus destructrices, les tiques sont des parasites qui infestent surtout les chats d’extérieur. Il est essentiel de les repérer et les retirer le plus tôt possible avant qu’elles ne transmettent des maladies graves à votre animal de compagnie.

Comment savoir si mon chat a des tiques ? Comment les retirer ?

Description et mode de vie des tiques

Les tiques sont des acariens de 3 à 16 mm dotés de 8 pattes et arborant généralement une couleur marron. À l’inverse des puces, elles ne sautent pas et ne volent pas. En France, il existerait une quarantaine d’espèces, mais seulement une dizaine peut infester les animaux de compagnie et l’homme. Elles vivent généralement dans les forêts, dans les jardins et les broussailles et se développent davantage au printemps et à l’automne. Les tiques aiment les températures douces. Pour pouvoir se nourrir, elles ont besoin d’hôtes, en l’occurrence le chat. Le parasite se fixe sur son pelage au moment où le félin passe dans les broussailles ou les herbes. Comme il s’agit d’un insecte hématophage, il se nourrit de sang. Il préfère se cacher sur les endroits où la peau est mince comme les oreilles ou le cou.

Les maladies transmissibles par ce parasite

Les tiques constituent un vrai danger sanitaire pour l’homme et les animaux de compagnie. Elles peuvent en effet transmettre de nombreuses maladies comme la borréliose qui en cas de zoonose, peut toucher l’homme. Cette maladie due à la bactérie appelée Borrelia burgorferi provoque des problèmes cutanés, des troubles cardiaques et rénaux, des ganglions, des troubles nerveux jusqu’à conduire à la mort du félin. Une autre maladie transmise par ce parasite au chat est l’ehrlichiose qui entraîne notamment des douleurs articulaires, de la fièvre ou de l’abattement. Des baisses des cellules sanguines sont également constatées.

La technique pour retirer les tiques

Les tiques doivent être retirées au plus tard 24 heures après leur implantation. Au-delà, cela leur laisse le temps de transmettre des agents pathogènes au chat. Pour les enlever, pensez d’abord à mettre des gants pour qu’elles ne vous infectent pas de leurs bactéries, dont celles responsables de la maladie de Lyme. Surtout, ne tirez pas sur le corps de la tique, car la tête peut continuer à être plantée dans la peau. Il vaut mieux utiliser les crochets spéciaux disponibles auprès des vétérinaires ou dans les pharmacies pour 4 euros. Approchez le crochet et faites un mouvement rotatif comme pour dévisser. Brûlez le parasite et nettoyez la zone infectée avec de l’Hexomèdine ou de la Bétadine dermique. Avant l’opération, évitez à tout prix l’usage d’éther ou d’alcool, car ils ont tendance à favoriser la sécrétion de salive de la tique, ce qui augmente les risques de contagion.

Les solutions de prévention

Pour éviter que votre chat soit implanté de tiques, il est préférable qu’il reste autant que possible dans la maison et qu’il ne fréquente pas les broussailles et les bois. Si ce n’est pas possible et qu’il aime trop la vie extérieure, inspectez son pelage quotidiennement à l’aide d’une brosse après ses sorties. Dans l’idéal, il vaut mieux opter pour des traitements antiparasitaires de type spot-on qui s’applique sur la peau. Ces produits permettent normalement de lutter contre les autres parasites comme les puces.

Écrit par Pamina le dans Les chats

Vous avez aimé ? Partagez !

Envie de participer à la discussion ?

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 64yycrrr3y