Le microcebus, le plus petit lémurien au monde

Microcebus

Le microcèbe est une espèce animalière qui m’a toujours fascinée. Il attire l’attention notamment en raison de sa petite taille. D’ailleurs, il fait partie des plus petits lémuriens du monde. Endémique de l’île de Madagascar, il présente certaines caractéristiques que je vous invite à découvrir via cet article.

Le microcèbe roux

J’ai toujours été impressionné par les animaux plus ou moins étranges. Parmi ceux qui m’ont le plus marqué figurent les microcèbes. Originaire de l’île de Madagascar, située près de l’île de la Réunion et de l’île Maurice, ce petit lémurien fait à peine la taille d’une souris. C’est pourquoi il est considéré comme le plus petit lémurien au monde. On en compte actuellement près de 16 espèces.

Parmi les plus connus, citons le microcèbe roux et le microcèbe gris. Au sujet du microcèbe roux, cette espèce est dotée d’une longue queue et se distingue par sa petite taille. Il vit principalement dans les forêts humides sises en haute ou basse altitude à l’est de l’île. Omnivore et nocturne, il se nourrit d’insectes, de fruits ou encore de fleurs. Lorsque l’hiver arrive, il se constitue un stock de graisse au niveau de la queue. La période de reproduction s’effectue généralement entre le mois de mars et le mois de novembre.

Le microcèbe gris

Micrcèbe roux

Le microcèbe gris a une taille plus importante. Il se trouve dans les bushs épineux au sud du pays ou encore dans les forêts caducifoliées (à feuilles caduques) localisées à l’ouest. Également nocturne et omnivore, il se nourrit de petits caméléons, de petits lézards, de fleurs, de fruits, de petites grenouilles ou encore d’insectes. Comme il a une excellente ouïe et une rétine hypersensible, il n’a pas de mal à chasser la nuit. Il a aussi pour particularité de vivre généralement en solitaire.

Les femelles, quant à elles, sont inactives quand vient la période hivernale. Grâce à ce mode de vie, elles parviennent à éviter les prédateurs et peuvent garder toute leur énergie. À ce titre, parmi les principaux prédateurs des microcèbes on trouve les serpents, les mangoustes, les chouettes ou encore les divers rapaces.

Polémique sur le microcèbe

Nombreux ont été les naturalistes qui ont affirmé que le microcèbe faisait partie de la forme la plus archaïque de primates. Cependant, des chercheurs ont réfuté cette hypothèse en raison du manque d’études et de recherches à ce sujet. La théorie la plus probable à mon sens est que son ancêtre était doté d’une plus grande taille, mais à cause d’une évolution orientée vers le phénomène du nanisme, le microcèbe d’aujourd’hui a fini par avoir une taille réduite. D’ailleurs les scientifiques le confirmeront. Dans les endroits isolés écologiquement comme les îles, ce phénomène n’est pas rare.

Dans tous les cas, si vous désirez découvrir de plus près cette espèce fascinante, vous n’avez plus qu’à prendre l’avion en direction de Madagascar. L’île dispose de bien d’autres richesses au niveau de sa flore et de sa faune qui méritent le détour, sans parler de ses superbes plages de sable fin qui appellent à la détente.

(Photos Creative Commons by gailhampshire)

Écrit par Pamina le dans Les animaux sauvages

Vous avez aimé ? Partagez !

1 commentaire

Écrit par Pierrette le 29/04/2014 à 12h13

Il est tout mignon ce microcebus! J'ai bien ses gros yeux qui ressortent, les lémuriens m'ont toujours fascinés, en tout cas je pense que vous avez raison de dire que cela vaut le détour en Madagascar, j'aimerais bien le voir de mes propres yeux!
Merci pour cette découverte.

Envie de participer à la discussion ?

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : scjdrz76rn