Les petites bestioles bénéfiques au jardin

Tout comme les forêts, nos jardins disposent également de leur propre faune. Et malheureusement, nous ne nous en rendons souvent pas compte, mais ces bestioles jouent un rôle essentiel dans l’équilibre de ce petit écosystème. Voici quelques-uns de ces animaux.

Les insectes

Auparavant, les insectes me répugnaient. Peu importe l’espèce, sans aucune distinction, je les écrasais dès que j’en trouvais sur mon passage. Toutefois, il y quelques années, après une émission sur les insectes du jardin, diffusée sur National Géographique Wild, j’ai entièrement changé ma perception de ces bestioles. J’ai réalisé en effet combien ces dernières sont particulièrement utiles, voire même indispensables. Mieux, j’ai même fait construire un hôtel à insecte pour les faire venir en masse !

abeilles

Alors, je vais vous faire découvrir tous les animaux sauvages du jardin. Et parmi les insectes, ce sont les abeilles qui arrivent en tête de liste. Ces insectes assurent la pollinisation des fleurs, mais également des légumes et des arbres fruitiers. Pour les attirer dans votre jardin, installez-y une ruche. Par contre, la chose à ne surtout pas faire est d’utiliser des insecticides chimiques car vous les exterminerez tout simplement. Aujourd’hui, malheureusement, la mortalité des abeilles est en forte augmentation, dûe à l’arrivée du frelon asiatique mais aussi à cause d’une utilisation trop généralisée des pesticides qui l’empoisonnent.

Viennent après les coccinelles. Ce sont d’ailleurs mes préférés. Petite, j’étais déjà fascinée par ces bestioles. Et sachant maintenant leur importance, je ne les ramasse plus. Je défends d’ailleurs à mes enfants de le faire. La raison ? Les "bêtes à bon Dieu" sont les grands prédateurs des parasites et des ravageurs qui envahissent nos plantes dont notamment les pucerons, les cochenilles ou les acariens. Pour les inconditionnels du jardinage écologique, il est même tout à fait possible de se fournir en larves de coccinelle auprès de magasins spécialisés.

Les autres animaux

ver de terre

Sinon, avec les abeilles et les coccinelles qui sont qualifiées d’auxiliaires du jardin, les vers de terre font partie des principaux animaux de nos massifs, ou encore de nos potagers. Se nourrissant de tous les déchets organiques, ainsi que des végétaux, les lombrics dans un premier temps assainissent, tout en restructurant la surface de nos jardins.Par la suite, ayant les propriétés de l’humus, leurs déjections contribuent à la fertilisation du sol. C’est pourquoi les vers de terre sont utilisés dans le processus de compostage domestique. Et cela sans parler des innombrables galeries creusées. De véritables aérations naturelles des couches de terre, favorisant ainsi le développement des racines des plantes et des arbres, tout en empêchant l’érosion du sol.

Mais comment ne pas parler du hérisson ? Et même s’il y a très peu de chance d’en rencontrer dans la mesure où ce petit mammifère est nocturne, cet animal joue un rôle déterminant dans le jardin. Ne les chassez surtout pas si une famille s’est installée dans votre cour. Les hérissons sont des animaux très discrets et ne vous gêneront pas au quotidien. Pour cause, insectivore, le hérisson se délecte des escargots, des limaces, des hannetons, mille pattes et autres. Il y a quelques semaines, j’ai repéré une petite tribu non loin de mon potager. Je vais faire tout mon possible pour les garder. Pour ce faire, j’ai disposé juste à proximité de leur tanière des branches et des feuilles mortes nécessaires à la construction de leur habitation.

Écrit par Pamina le dans Animal Hebdo

Vous avez aimé ? Partagez !

Envie de participer à la discussion ?

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : hwqrfr3f23